F | D | E
Pôle d’activités

ASTRAL SA - Produits

Tropimed, Apotips, Phyto

La gamme de bases de données orientées pour une utilisation dans la pratique quotidienne

ASTRAL SA - Services

Conception et réalisation de bases de données

ASTRAL propose une offre complète de services destinés aux acteurs du domaine de la santé


Tropimed® ou l’art de partir en voyage en toute sécurité

Vendredi soir, un jeune couple arrive dans votre cabinet médical ou votre pharmacie de quartier et aimerait connaître les recommandations en vigueur pour se rendre au Brésil. L’agence de voyage leur a directement conseillé de venir chez vous (à l’aide du bon Voyage et santé, cf. photo) pour faire leur dossier de vaccination. Ils vont faire un circuit à travers la forêt tropicale, incluant la visite des chutes d'Iguaçu, cascades immenses où l’eau tombe d’une hauteur de 970 mètres. Le départ de ce voyage idyllique est dans un mois et durera 2 semaines ; vous êtes tout seul (votre assistante a dû s’absenter) et vous ne pouvez pas consacrer plus de dix minutes à ces patients. Votre nouvel abonnement à Tropimed® va vous être extrêmement utile ! Mais comment l’utilise-t-on, déjà ?

Résolution du cas pratique à la fin de l’article

 

Petit rappel pour une utilisation efficace et rapide de Tropimed®, logiciel de médecine de voyage destiné aux professionnels de la santé.

A)  A l’aide de la check-up liste (formulaire papier livré sur demande), vous pouvez recueillir en quelques secondes les informations suivantes en complétant la feuille supérieure :
  • données personnelles ainsi que les dates de départ et de retour
  • type de voyage (vacances avec excursions, voyage d’affaires, trekking, mission humanitaire, etc.)
  • état de santé des personnes (p.ex jeunes enfants, femme enceinte, médicaments pris de façon régulière, diabète, allergies, tendance aux brûlures d’estomac)
  • moyens de transports utilisés (par ex. l’avion engendre un risque de thrombose chez la femme enceinte)
  • caractéristiques de la destination (soleil, insectes)
B)  Après avoir complété la page supérieure, des informations médicales importantes pour le voyageur sont disponibles sur la page d’en dessous (feuille destinée à être remise au voyageur) :
  • le type de pharmacie de voyage recommandé spécifiquement pour ce voyage.
  • vaccinations et prophylaxie du paludisme recommandés pour le voyage (bref résumé)
  • équipement additionnel important pour le voyage du patient

De plus, la check-up liste sert d’aide mémoire afin de ne rien oublier, même si vous êtes interrompu pendant l’élaboration du dossier voyageur.

C) 

Pour la partie vaccination et prophylaxie, il est évidemment nécessaire de consulter la base de données. L’idéal est de créer un dossier voyageur qui pourra être directement remis au patient et également envoyé par e-mail.

Vous avez deux possibilités pour accéder à la base de données Tropimed® :

  • la version en ligne (accessible via www.tropimed.com) est à privilégier, car elle contient les dernières news épidémiologiques et est actualisée en permanence

  • la dernière version du programme installée sur votre PC à l’aide du CD-ROM, à utiliser en cas d’impossibilité d’accès à internet

Une fois que vous êtes dans le programme Tropimed® en ligne, vous avez directement accès aux dernières news épidémiologiques, et la mise à jour des informations est assurée.

Pour élaborer un dossier voyageur, il faut tout d’abord cliquer sur cette icône . Ensuite il suffit de suivre successivement les cinq étapes du dossier voyageur en cliquant sur la flèche pour passer d’une étape à l’autre :

1.  Itinéraire : pratique, surtout si le voyage se déroule dans plusieurs pays, car il permet d’élaborer un plan de vaccination global
2.  Vaccins-prophylaxie : sélection des vaccinations nécessaires, des types de vaccins et des spécialités
3. 

Plan de vaccination : indique automatiquement, sur la base de votre sélection, les intervalles recommandés pour la vaccination et optimise le nombre de consultations médicales

4.  Création du dossier voyageur : permet d’ajouter une multitude de renseignements, tels que :
  • Des informations spécifiques au lieu de séjour :
    • cartes géographiques et épidémiologiques
    • infos pays (risques dus aux maladies et mesures de prévention recommandées)
    • adresses utiles (ambassades, consulats)
    • climat
       
  • Le mémo : regroupe les recommandations à suivre avant, pendant et après le voyage, telles que :
    • conseils de prévention concernant diverses maladies (SIDA, paludisme, hépatite, etc.)
    • soleil, protection contre les moustiques
    • alimentation : rappel des règles de base telles que : “Boil it, cook it, peel it – or forget it !” (“Bouillir, cuire, peler – ou oublier”)
       
  • Diverses informations :
    • recommandations (stupéfiants en voyage, auto-traitement d’urgence du paludisme, VIH/SIDA et voyage, diarrhée du voyageur, accidents de plongée, etc.)
    • maladies (choléra, paludisme, ébola, sida, etc.)
    • vaccins (informations sur diverses maladies et les types de vaccins à disposition, efficacité des vaccinations, limite d’âge chez les enfants, schémas de rattrapage, VIH et vaccination chez les adultes, etc.)
       
  • Fiches voyageurs – documents vulgarisés, destinés à être remis aux patients, par exemple :
    • personnes âgées et voyage
    • peur en avion
    • rage
    • piqûres d’insectes
    • pharmacie de voyage
    • infections sexuellement transmissibles
    • décalage horaire
Astuce : Les coordonnées du professionnel de la santé ainsi que des éventuels documents personnels (certificats, liste des allergies et liste correspondante des spécialités dangereuses dans le commerce, liste des médicaments à prendre, etc.) peuvent être directement insérés dans le dossier voyageur. Pour cela, il suffit de créer au préalable les documents correspondants, en cliquant sur l’avant-dernière icône Documents personnels.

 

5.  Visualisation : Permet de visualiser le dossier afin de vérifier que tout est intégré, le cas échéant, il est possible de retourner en arrière afin de le modifier (ajout/suppression de documents ou encore de modifier leur ordre d'affichage). Le dossier peut-être imprimé ou/et envoyé par e-mail à partir de cette étape.
 
D)

Voilà, le dossier voyageur créé en moins de 5 minutes et en quelques clics de souris seulement, n’attend plus que d’être imprimé (par un clic de souris droit) ou/et envoyé par e-mail.

Saviez-vous que Tropimed® permet de Avantages
Concevoir un dossier pour le voyageur en moins de cinq minutes (vaccination, conseils généraux) Gain de temps
Elaborer un plan de vaccination en fonction de la date de départ et de l’itinéraire (optimisation de l’efficacité de la vaccination et réduction du nombre de consultations nécessaires)

Sécurité pour le voyageur
Amélioration de la compliance

Remettre directement le dossier voyageur par e-mail avec les coordonnées du professionnel de santé Rapidité
Ecologique (économie de papier)
Délivrer des fiches rédigées pour le voyageur
Personnalisation de l’information
remise grâce aux fiches voyageur (mémo) :
    - grossesse/allaitement en voyage
    - pharmacie de voyage
    - plongée
    - diabète et voyage
    - stupéfiants en voyage
      (certificat pour le transport)
Visualiser les cartes géographiques et plus spécifiquement les cartes des zones endémiques (paludisme, fièvre jaune, etc.) Efficient et pratique
Trouver directement les informations sur les lieux de vaccination, ambassades et consulats Gain de temps
Accéder à la base de données Tropimed® en tout temps, même lors d’un problème de connexion à internet grâce au CD-ROM Accéder à une source d’information fiable 24h/24

L’utilisation de la base de données Tropimed® garantit des informations sûres et officielles, grâce à la mise à jour régulière des recommandations médicales par le Groupe Suisse de Travail pour les Conseils Médicaux aux Voyageurs, dont le Professeur Robert Steffen, auteur de Tropimed®, est membre. Il est notamment responsable de la division des maladies transmissibles à l'Institut de Médecine Sociale et Préventive de l'Université de Zurich et directeur du Centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la santé des voyageurs ainsi qu’éditeur du "Journal of Travel Medicine" (Official Publication of the International Society of Travel Medicine).

Résolution du cas pratique (recommandations valides pour janvier 2008)

Pour se rendre au Brésil, plus précisément aux chutes d'Iguaçu, la vaccination contre six maladies est recommandée (diphtérie, tétanos, fièvre jaune, poliomyélite, hépatite A et rougeole), l’idéal étant de commencer à les faire un mois avant le départ (cf. plan de vaccination, calculé automatiquement en fonction des schémas vaccinaux).

Bien qu’il n’y ait pas de fièvre jaune à Rio de Janeiro, Sao Paulo et dans les grandes villes de la côte, une vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour ce voyage, notamment pour la visite des chutes d'Iguaçu ainsi que pour le reste de la région amazonienne.

Apparemment le couple ne fait pas partie des groupes à risques (cf. tableau récapitulatif des moyens prophylactiques) de l’hépatite B ni de la rage, donc il n’a pas besoin d’être vacciné contre ces deux maladies.

En ce qui concerne la fièvre typhoïde, il faudra évaluer les conditions d’hygiène du voyage avec les voyageurs afin de déterminer si une vaccination est nécessaire ou non.

Par ailleurs, comme la région des chutes d’Iguaçu est considérée comme une région à risque de paludisme, il est recommandé de s’assurer d’avoir une protection efficace contre les moustiques 24 heures sur 24 (risque de dengue de jour et en début de soirée et risque de paludisme dès la tombée de la nuit) et d’emporter des médicaments pour un éventuel auto-traitement d’urgence du paludisme dans la pharmacie de voyage.


 Par conséquent, le couple devrait :

  • rapidement débuter leur vaccination ou le cas échéant, s’assurer de leur couverture vaccinale

  • prendre avec soi :
    • des médicaments à usage chronique en quantité suffisante (et si nécessaire, certificat médical pour voyage en avion)
    • une pharmacie de voyage spécifiquement adaptée au voyage
    • une protection efficace contre les moustiques
    • des médicaments pour un éventuel auto-traitement d’urgence du paludisme

Conclusion

La non-vaccination peut favoriser la survenue d'épidémies et ne représente donc pas seulement un danger pour la personne concernée, mais aussi pour la population non protégée. Par conséquent, la promotion de la vaccination doit constituer une priorité de santé publique, dont les pharmaciens et médecins sont les principaux vecteurs d’information.


Références

News Tropimed du 18.01.2008
Depuis le début de cette année 2008, 10 cas de fièvre jaune ont déjà été confirmés parmi lesquels 7 décès. Le Ministère de la santé brésilien a désormais également classé les Etats de Espirito Santo (nord) et Santa Caterina (ouest) parmi les zones à risque de fièvre jaune. La plupart des cas sont issus de l'état de Goiàs au nord-est. Le vecteur transmetteur Aedes aegypti est aussi largement répandu dans les villes. Des campagnes de vaccination sont en cours.
Tropimed Fax-News


Mara Morariu, pharm. dipl. féd.